Articles

IDÉE WEEK END : 4 jours en famille à Saint-Brévin-les-Pins

Pour le week-end de l’Ascension, nous avons été invités à découvrir Saint-Brévin-les-Pins et ses environs lors d’un séjour orienté sport et nature. Tout au long de ce week end, nous avons été hébergés 3 nuits en chambre d’hôtes et 1 nuit dans un hôtel spa Casino en bord de mer.

À travers cet article nous allons vous emmener avec nous à la découverte de cette région, et vous partager nos expériences que ce soit en chambres d’hôtes ou à travers les activités variées que nous avons pues faire et quelques bonnes adresses.


Saint-Brévin-les-Pins c’est une petite station balnéaire familiale qui se trouve à l’entrée de l’estuaire sud de la Loire, entre la Baule et Pornic, sur la Côte Atlantique.  Entre plages immenses de sable fin, forêt de pins et de chênes verts, pêcheries le long de la Loire ou bocages dans l’arrière pays, il y en a pour tous les goûts.



Le programme de notre séjour :

 Mercredi soir :

La journée de travail est terminée, le camion est chargé, il est temps pour nous de prendre la route. Au départ des Ardennes, la route est un peu longue (surtout pour un début de week end de 4 jours). Le passage (presque) obligatoire par Paris nous fera perdre quelques heures à cause des bouchons mais nous finirons par arriver avec un peu de retard à notre destination à Saint-Brévin Océan.

Nous posons nos valises dans une des chambres d’hôtes de la villa Brev’océan. Première fois pour nous deux que de dormir dans ce type de logement et c’est vraiment une belle surprise. On regrette même de ne pas être arrivés plus tôt pour pouvoir profiter du confort de ce lieu. C’est une maison brévinoise de charme, dans un endroit calme et reposant au milieu des pins maritimes. Un endroit propice à la détente. Avec ses tableaux de vagues accrochés au dessus du lit qui nous donnent un avant-goût d’océan, nous ne tardons pas à trouver le sommeil dans un lit fort confortable.

Jeudi :

Après une nuit bien reposante, nous descendons dans la salle commune aux chambres, dans laquelle le petit déjeuner préparé par notre hôte Alexandra nous attend: thé, café, confitures, pancakes fait maison, pâte à tartiner bio etc… Nous déjeunons avec vue sur jardin, et pour les enfants, il y a même un petit coin jeu. Avant de partir nous échangeons avec nos hôtes, sur les bons plans à faire dans le coin, et nous discutons Kite surf avec le (très prochainement) mari d’Alexandra, qui est un passionné de ce sport. 

Direction le Centre Nautique de Saint Brévin les Pins pour la 1ère activité de la journée: une initiation au char à voile. Cédric, notre moniteur, nous explique comment gréer notre char. Une fois prêts et quelques conseils plus tard, je m’installe pour 2 premiers tours d’essai. 

Le vent est juste comme il faut, pas trop fort mais régulier, les premières sensations arrivent assez vite. Cédric nous allonge le parcours et ajoute quelques virages, il nous donne également quelques conseils supplémentaires pour prendre un peu de vitesse et c’est parti! Je me prends vite au jeu de vouloir faire la course avec les autres pilotes. Je ne vois pas l’heure et demie de la séance passée tellement on s’amuse comme des enfants. 

Avec les explications du moniteur qui reste au milieu du parcours tout le long pour donner des conseils, on ne se sent pas en difficulté. Sans jamais en avoir fait (mais avec quelques notions de voile) il m’aura fallu une dizaine de minutes pour être à l’aise avec le char à voile.  

Je rejoins Caro et Charlie qui étaient restées à profiter de la plage. Il est déjà midi, et c’est au restaurant Le Cap, au sein de l’Hôtel Spa Casino Le Béryl que nous prenons le déjeuner. Depuis la terrasse du restaurant, le panorama sur l’immense plage et l’océan nous convainc de passer une après-midi détente à la plage. 

Avec ses 8kms de sable fin, la plage de Saint Brévin est un lieu idéal pour les amateurs de sensations fortes (Kite surf, surf, stand up paddle, char à voile, planche à voile ou speed sail) mais également pour les adeptes de baignade et bain de soleil. Chacun y trouve sa place. Malheureusement le vent ne sera pas suffisamment fort pour que je puisse me mettre à l’eau… 

En fin de journée, nous retrouvons Danielle, qui nous accueille dans sa jolie petite chambre d’hôtes pour la nuit. Si vous voulez plus d’infos sur la chambre d’hôte de Danielle voici le lien : chambre d’hôtes les Ecureuil.

Lors de la présentation des lieux, nous remarquons que la chambre donne directement sur une terrasse couverte avec une petite piscine (qui n’est pas encore chauffée à cette période de l’année). Nous y trempons tout de même les pieds pour nous rafraîchir un peu. 

La fatigue de la route de la vieille se faisant ressentir, nous profitons de la terrasse sous un magnifique soleil, le quartier est incroyablement calme, quel bonheur !

Nous ressortons manger dans un petit restaurant de plage afin de profiter du coucher de soleil avant de rentrer nous reposer.

Vendredi :

Après avoir copieusement petit-déjeuné chez Danielle et rassemblé nos affaires, nous nous dirigeons chez Samuel, loueur de vélos, rosalies et Méhari sur Saint Brévin les Pins, chez Cycl’Hic

Il nous confie 2 VTC dont un équipé d’une remorque, une jolie balade nous attend aujourd’hui puisque nous prévoyons de visiter les rues de la ville à la recherche de maisons brévinoises. 

Nous ne sommes pas déçus puisque certaines nous laissent même rêver (« tiens, on achèterai bien celle-ci! »). Nous flânons environ 2 heures avant de rejoindre, par la piste cyclable, le centre avec sa belle église, un mariage y est d’ailleurs célébré.  Puis nous continuons à pédaler jusqu’au Pont de Saint Nazaire pour nous poser sur la plage du Mindin, sur laquelle un drôle de compagnon nous attend: le Serpent d’Océan, oeuvre de Huang Yong Ping.

Nous nous rapprochons de l’heure de retour des vélos,  et après un arrêt repas dans la pizzeria Le Cagliari et une sieste dans la remorque pour Charlie, nous ramenons notre emprunt à Samuel. 

Il est maintenant temps pour nous de découvrir la Forêt de la Pierre Attelée mais nous préférons dans un premier temps nous rendre à Saint Viaud puisque nous allons y passer la nuit, dans une des chambres d’hôtes de Martine et nous tombons sous le charme dès notre arrivée! Martine nous accueille avec un verre de thé glacé préparé par ses soins, il faut dire que la chaleur presque caniculaire est au rendez vous aujourd’hui. Après nous avoir fait visité la bâtisse dans laquelle se trouve notre chambre ainsi qu’une salle commune composée d’une grande bibliothèque, de jeux pour les enfants, de café et de thé, nous restons discuter avec notre hôte, qui restera notre coup de coeur lors de notre séjour. Voici le lien du logement : Chambre d’hôtes Les 3 Etangs.

Martine est très investie dans la vie brévinoise, pas uniquement par rapport aux chambres d’hôtes, mais elle fait partie de différentes associations d’autosuffisance alimentaire et à tendance eco-responsable. Elle fait partie d’ailleurs du label Fleurs de Soleil, regroupant des chambres d’hôtes orientées sur l’écologie.

Nous avons du mal à la quitter car nous nous sentons réellement bien à ses côtés mais la Forêt nous attend avec de bien jolies surprises aussi!


Arrivés au coeur de la Forêt, nous commençons à nous promener sur ce site d’exception puisqu’elle permet un accès direct à la mer, et arrivons sur le Menhir de la Pierre Attelée, classé monument historique depuis 1978. Plusieurs variétés d’arbres s’y retrouvent, chênes verts, robiniers, érables, acacias mais également des pins maritimes implantés par la commune afin de fixer la dune. 

Au détour du chemin forestier, nous découvrons une magnifique clairière, on a l’impression en 10 secondes de se retrouver en Afrique, c’est absolument magique. Les pins nous font penser à des gigantesques girafes et nous décidons de nous y reposer quelques instants pour profiter.

Rêveurs, nous retournons à notre Van, nous avons prévu de dîner sur la plage, nous avons repéré une petite cabane en bord de mer, La Cuisine d’Apolline, qui propose des burgers, des beagles, des glaces, des crêpes, des gaufres, avec option végétarienne en plus! Et c’est sans regret puisque tout est délicieux!

Nous rentrons sur Saint Viaud et retrouvons Martine qui nous explique que si nous avons besoin de quoi que ce soit le lendemain pour améliorer le confort de sieste de notre petite fille, nous n’hésitions pas à revenir. Sa gentillesse et sa bienveillance nous touchent beaucoup.

La journée a été intense, car balade à vélo certes mais coups de soleil également et c’est sans difficulté que nous nous endormons, dans ce havre de paix.

Samedi :

Le soleil se lève tranquillement et nous aussi (bon ok un peu après lui quand même), on sort de notre chambre pour retrouver Martine qui nous avait préparé un petit déjeuner royal. Fromage blanc fait maison aux graines de pavot et fraise du jardin, petits gâteaux de Martine à l’écorce d’orange, pain, brioche, beurre fermier café et thé. On commence à y prendre goût à ces petits dej, mais que ca fait du bien de démarrer la journée avec plein de bonne choses. 

Après avoir découvert les rues et ruelles de Saint Brévin à vélo, ca sera sur les bords de Loire que nous repartirons mais cette fois ci avec des vélos électriques. 

Quelques explications plus tard, de la part de Virginie, gérante du Proxy de Saint Brevin (lieu de location des vélos), nous rejoignons le bord de Loire pour rattraper la boucle du circuit de la digue (lien) d’environ 17km. 

Toute la première partie se fait sur un tronçon de la vélodyssée (vélo route allant de la Bretagne au pays basque en longeant la côte atlantique) depuis laquelle nous longeons la Loire et nous pouvons observer des pêcheries. En face, les grues maritimes du port industriel nous font penser à des girafes au milieu des géants industriels.

Nous arrivons très vite à Corsept au niveau du port de la maison verte. À ce moment nous rentrons un peu plus dans la campagne; nous apportant un peu d’ombre pour notre plus grand plaisir (rappelez vous nos coups de soleil de la vieille). 

Nous alternons entre petite route de campagne et chemin dans les bocages, les quelques montées que nous rencontrons sont franchies sans effort grâce à l’assistance électrique. 

Le temps passe vite et la boucle se termine déjà, il est temps pour nous de rapporter les vélos à Virginie. 

Nous avons été réellement et agréablement surpris par l’utilisation de vélo électrique, pour des balades avec ou sans remorque ce moyen de transport est vraiment plaisant. Avec l’assistance électrique vous ne sentez même pas les côtes ou le vent de face. Vous pouvez monter à 26km/h avec une facilité déconcertante (au dessus il faudra faire un peu plus d’effort car le moteur est bridé à cette vitesse max). En terme d’autonomie, vous avez 3 niveaux d’assistance, réglables au guidon, facile, normal ou sport, sur une balade d’environ 25km au total en mode sport (pour Vincent) nous sommes arrivés à la moitié de la batterie.  Bref si vous n’avez jamais essayé, ou alors que vous voulez vous promener sans trop d’effort ou même pour l’aspect ludique, on vous recommande vraiment d’essayer si ça rentre dans votre budget. (comptez environ 20€ la 1/2 journée ou 25€ la journée). 


Nous retrouvons Martine pour le déjeuner au TSN44 de Saint Viaud. A défaut d’avoir pu faire du Kitesurf par manque de vent, je me rattrape sur du wakeboard.

Le TSN44 est une installation permettant de pratiquer du ski nautique, wakeboard ou kneeboard sur une plan d’eau. La traction se fait part un système de câble, de la même façon que les téléskis. Sur une autre partie du Lac on y retrouve également un parc aquatique pour les enfants avec structures gonflables et trampoline sur l’eau. Pour ceux qui préfèrent rester au sec, un snack bar avec terrasse vous permet de boire un verre tout en observant les figures des uns et les gamelles des autres. 

Après avoir mangé au snack du TSN44, j’enfile ma combi et mon gilet de sauvetage, récupère ma planche et m’installe dans la file d’attente pour mon premier départ. J’en ai déjà fait il y a quelques années, mais les souvenirs sont lointains, je préfère faire mon premier départ assis histoire de retrouver quelques sensations. Très rapidement, on me donne un palonnier, on me prévient que c’est à mon tour, je sens d’un coup la corde se tendre et la traction me tirer en avant, je me mets debout sur la planche, whouhou c’est parti… mais a peine quelques mètres plus tard je m’écrase à plat ventre sur l’eau. Je regagne la rive à la nage pour retenter ma chance. 

Le second essai sera plus concluant, je passe mon premier virage et au deuxième, je me fais plaquer à nouveau dans l’eau. C’est parti pour mon troisième essai, un des employés me conseille sur les prises de quart pour bien prendre mes virages, et c’est reparti. Cette fois-ci, je le sens bien, je vais jusqu’au 5eme virage avant de tomber. C’est bon, les sensations sont revenues, et je me sens près pour mon premier départ debout. 

Bien rester sur la jambe arrière, rapprocher les bras et le palonnier près de la cuisse avant, attention au départ, et…. pafff… je suis projeté en avant tel un boulet de canon et vient m’écraser la face dans l’eau à toute vitesse. Je ne suis pas du genre à abandonner et c’est au deuxième essai que je ferai un beau départ debout. Ensuite les tours s’enchainent, entrecoupés de petites pauses car les bras et les cuisses chauffent vite. Je prends mes aises et me surprends même à faire des petits ollies au dessus des bouées ou faire des petits 180° en glissant pour inverser mes jambes (si vous connaissez le nom de cette figure n’hésitez à me le dire en commentaire)

J’arrive déjà à la fin de mon heure, je rends tout le matériel et retrouve Caro et Charlie qui étaient entrain de se baigner sur une petite plage du plan d’eau. 

Pour finir cette journée pleine d’activité, ça sera à l’hôtel Spa Casino de Saint Brevin que nous irons nous poser pour le dernier soir. Après avoir récupérer notre carte d’accès, c’est au 6ème étage que nous découvrons notre chambre avec vue direct sur la mer. Nous avons même le droit à une boîte de biscuits de Saint Brévin offerte par la direction =) .

Même si nous avons une chambre de luxe pour la nuit, pour notre dernier diner ce sera un pique nique sur la plage devant un coucher de soleil que nous choisissons. Nous allons à la plage de la Rousselerie, à côté des pêcheries qui surplombent l’océan sur leur pilotis faisant contraste dans ce ciel au dégradé de bleu.

Dimanche :

Pour ce dernier jour nous nous levons un peu plus tard (il faut dire que le lit était VRAIMENT confortable), après un bon petit dej dans la partie restaurant de l’hôtel, nous chargeons les valises dans le camion. Ce matin nous allons découvrir Paimboeuf, petit village de pêcheurs à quelques kilomètres de la côte dans les terres le long de la Loire. 

Arrivés sur place on prend le temps de visiter tranquillement ce joli petit village. En longeant les quais, nous découvrons les jolies maisons colorées de Paimboeuf, dont certaines ont une décoration vraiment surprenante. Nous restons sur le bord de Loire pour admirer le passage des bateaux de la Solitaire du Figaro avant de nous arrêter dans le Café de la Loire pour le déjeuner.

Le temps étant menaçant nous décidons plutôt de nous installer à l’intérieur, quelle bonne surprise cet endroit. Tout de suite on se sent à l’aise, les murs sont décorés de plein de cadres avec des dessins de musiciens, et de lampes fabriquées à partir de plusieurs matériaux recyclés, du blues et du jazz tournent en musique de fond. Le patron nous met très rapidement à l’aise en nous proposant un verre de vin blanc, nous prenons un bol de moules avec du pain à 5€ en guise de repas. On aime les endroits simples et authentiques comme ce café. Rapidement un vieil homme accoudé au bar, nous demande si on aimerait qu’il nous joue un air de piano… nous acceptons avec plaisir. Il nous joue un large répertoire de morceaux en passant du Gainsbourg au classique avec un talent certain. Même Charlie, notre fille et un autre petit garçon ont pu joué au piano avec le virtuose du jour. Pendant ce temps là, nous en profitons pour discuter avec le gérant Vincent (qui d’ailleurs connaît bien les Ardennes) et des voyageurs de passage à vélo. Je repars même avec un joli portrait de Vincent (le patron pas moi).

Avant de quitter Paimboeuf, nous faisons un arrêt au jardin étoilé, oeuvre réalisée par l’architecte-artiste-paysagiste Kinya Maruyama. C’est un espace de vie en bord de Loire, où l’on peut s’y promener, y jouer, s’y poser ou simplement venir contempler. Ce lieu est très agréable, on y croise quelques cyclistes entrain de pique niquer, ou des promeneurs de passage. Notre fille adore également, et on se retrouve vite embarqué dans une partie de cache-cache, il faut dire que le lieu s’y prête vraiment bien.

Pour finir le week end nous nous rendons au Quai Vert à Frossay, nous avons prévu de faire une petite balade en kayak sur le canal maritime pour profiter du calme de la campagne avant de reprendre la route pour rentrer chez nous. Mais il en est tout autrement, notre fille s’est endormie dans le van sur la route, et vu le week end bien chargé que nous venons de passer, nous ne l’avons pas réveillée. On en profite donc juste pour se reposer un peu avant de faire les quelques 660 kilomètres qui nous séparent de chez nous…

Quai vert c’est un lieu d’émotions, de partages et de rencontres, mais également un établissement dédié aux loisirs, sports de pleine nature et à la sensibilisation de l’environnement. Vous avez le choix entre simplement lire un livre dans un transat, découvrir une exposition d’oeuvre artistique ou alors vous balader sur le canal de la Martinière en kayak, pédalo ou un Stand up Paddle. Situé sur l’itinéraire de la Loire à vélo et de la Vélodysée, le Quai Vert propose également un service de dépannage pour des petites réparations et de location de vélo.


INFOS PRATIQUES ET BONNES ADRESSES :

  • Où dormir ?

    VILLA BREVOCEAN
    Dans le quartier de Neuvillette à Saint Brévin océan, vous aurez le choix entre 4 chambres de capacité allant de 1-2 personnes pour la plus petite à 4-5 personnes pour la plus grande (celle que nous avons eue)
    TARIFS : de 80€ à 115€/nuit et petit déjeuner.
    INFOS ET RÉSERVATION : www.brevocean.fr

    CHAMBRE D’HÔTES LES ECUREUILS
    Proche de la mer et du centre de la commune Saint Brévin océan cette chambre d’hôtes vous permettra de profiter d’une terrasse privative et d’une piscine chauffée.
    TARIF : 70€/nuit et petit déjeuner
    INFOS ET RÉSERVATION : Les écureuils

    CHAMBRE D’HÔTES LES 3 ÉTANGS
    Charmante maison dans un cadre verdoyant, à Saint Viaud au lieu dit des 3 étangs, cette maison d’hôtes propose 2 chambres, vous pourrez profiter de la terrasse et du parc de 12 000m2 et de tous les bons conseils et de la gentillesse de Martine et Daniel.
    TARIFS : 60-85€ (en fonction du nombre de pers.) et petit déjeuner
    INFOS ET RÉSERVATION : Chambre d’hôtes Les 3 étangs

    HOTEL SPA DU BÉRYL
    Face à la mer à Saint Brévin Océan, cet hotel Spa casino vous offrira tout le confort si vous cherchez une suite avec vue sur l’océan avec le service d’un hôtel 3 étoiles. Au rez de chaussée vous y trouverez un bar restaurant ainsi qu’un casino, et au sous sol un Spa vous donnant accès à un bassin de détente, un hammam, un Laconium, une fontaine de glace, un parcours sensoriel, une terrasse, un espace tisanerie.
    TARIFS : 105€ à 150€ environ (pour 2 adultes et 1 enfant en fonction de la vue côté pins ou mer) et petit déjeuner
    INFOS ET RÉSERVATION : www.hotel-stbrevinlocean.com

    Bien sur cette liste est non exhaustive, vous trouverez beaucoup d’autres logements à Saint Brévin même et ses environs comme de nombreux campings et/ou air de camping car. Les fourgons aménagés sont même encore tolérés tant qu’ils respectent les lieux et règles de stationnement.

  • Que faire à Saint Brévin et alentours ?


    Session char à voile au Centre Nautique Brévinois :
    TARIFS : 39€ la séance de 2h
    D’autres activités vous sont proposées : catamaran, planche à voile, paddle, voile enfant, windfoil et marche aquatique.
    INFOS ET RÉSERVATION : www.sportsnautiquesbrevinois.fr

    Promenade à vélo :
    • Location de vélo chez Cycl’hic
    TARIFS : 9 à 22€ /1/2 journée ou 15 à 30€/journée
    INFOS ET RÉSERVATION : www.cycl-hic.com

    • Location de vélo au PROXY de Saint de Brévin les pins
    TARIFS : vélo électrique 20€ => 1/2journée ; 25€ => journée ⎮ VTT ou VTC 10€ => 1/2 journée ; 15€ => journée
    INFOS ET RÉSERVATION : http://proxilocationvelos-stbrevinlespins.fr

    TSN 44 (centre de téléski nautique) :
    TARIFS : 1h de Wakeboard => +16 ans : 22€ ⎮-16 ans : 17€ (les prix sont dégressifs si vous augmentez la durée, mais il faut le physique pour tenir)
    INFOS ET RÉSERVATION : https://tsn44.com

    Quai Vert :
    Location de Kayak, pédalo ou paddle
    TARIFS : Pour 1h 8€ / adulte ou 6,40€ / enfant (pour la location de paddle ajouter 2€ de plus).
    INFOS ET RÉSERVATION : http://www.quai-vert.com


Notre aventure à Saint Brévin se termine ici. On espère que notre récit et nos adresses pourront vous aider à composer pour un week end ou plus à Saint Brévin. N’hésitez pas à laisser un commentaire, pour partager vous aussi, vos adresses favorites ou simplement un avis ou une question. Et à bientôt pour une prochaine aventure.


Ce séjour a été effectué lors d’un reportage pour l’office du tourisme de Saint Brévin, coordonné par l’agence Le ciré jaune. Nous restons totalement libres du choix du contenu sur ce blog. Pour plus d’informations, rendez-vous sur leur site internet officiel.


La Fange de l’Abîme

Si il y a un bien un lieu dans les Ardennes où je pourrai aller sans jamais me lasser, c’est bien le plateau de La Croix Scaille. A la frontière entre la France et la Belgique, ce plateau culmine à 504m d’altitude. Peut importe la saison, on le redécouvre à chaque fois que l’on y va.

Aujourd’hui, je vous emmène dans la Fagne de l’Abîme, perdu dans la forêt entre Les Vieux Moulins de Thilay et la Tour du Millénaire. C’était une journée fraiche et pluvieuse de printemps qui nous donnait pas vraiment envie de sortir de chez nous (si on s’arrête à la météo dans les Ardennes, on ne sortirai pas souvent), mais on savait que ca nous ferai du bien de prendre un peu l’air et pour les enfants aussi.

La Fagne c’est une lande marécageuse et tourbeuse que l’on retrouve notamment sur les plateaux Ardennais. Pour les traverser on y marche sur des passerelles en bois car le sol est très spongieux. Pour les enfants (et pour les grands) c’est top, ca donne un petit coté plus « aventure » à la promenade et le dépaysement est total.

Pour y accéder, il faut y aller à pied, le mieux est de se garer à la Tour du Millénaire ou aux Vieux Moulins de Thilay, vous trouverez des panneaux d’indication avec des départs de sentiers de randonnée balisé. Si on veut se rapprocher au plus prêt en voiture on peut aussi aller jusqu’à un petit parking en gravier en face d’une maison rue Marotelle à Gedinne.

Pour ce qui est du reste, les photos parlent plus que les mots.


[TEST] Dôme 7″ V2 LCE pour Gopro hero 7, hero6, hero5 et hero2018.

Les photos prises avec des dômes m’ont toujours fascinés, et ça faisait longtemps que je voulais en tester un. C’est donc avec le dôme de la Caméra Embarquée que je vais pouvoir tester mes premières photos mi-air mi-eau lors d’une semaine de vacances dans le sud-est de la France. Par manque de chance, la météo n’a pas été top tous les jours mais ça m’a permis de tester le dôme dans différentes conditions de mer et de luminosité.


Read More

Irish Road trip : infos pratiques et conseils

Dans cet article on revient sur notre Road trip en Irlande fin octobre sur 1 semaine de manière plus informative en donnant quelques chiffres-clés et quelques conseils et adresses pour aider ceux/celles qui souhaiteraient faire un Road trip peu coûteux en Irlande (de manière relative).

Read More

Récit de voyage : Irish Road Trip #chapitre4

Après une nuit passée dans un vrai lit et un bon petit déjeuner (étant novices en auberge de jeunesse, nous avons découvert la salle commune qui accueille toute une ribambelle de voyageurs, mais notre faible niveau d’anglais ne nous permet pas de discuter avec nos compagnons du matin), nous remettons nos sacs dans la voiture et reprenons la route.

Read More

Récit de voyage : Irish road trip #chapitre3

Premier réveil sur le sol irlandais et première nuit dans la voiture. Celle-ci fut d’ailleurs bien plus reposante que la précédente… Après avoir fermé les yeux, nous ne les avons rouvert qu’au lever du jour! Ni le froid, ni la pluie ne nous ont réveillé! Notre installation est au top : les 2 matelas de rando tapissent parfaitement le fond du coffre, nous avons couplé les sacs de couchage pour n’en faire qu’un seul grand de manière à partager notre chaleur corporelle (surtout celle de Vincent!).

Read More

Récit de voyage : Irish Road Trip #chapitre2

Après une nuit mouvementée, nous nous réveillons et remballons nos affaires. Nous regardons par la fenêtre, il fait beau. Nous sommes en plein milieu de la mer et rien d’autre à l’horizon que toute cette eau qui nous entoure. Nous montons sur le pont extérieur et assistons au lever du soleil. Le spectacle est magnifique mais très vite, je commence à ressentir l’effet du mal de mer. On décide donc de se mettre dans un des salons à l’arrière du navire pour prendre notre petit déjeuner (Vincent m’a conseillée d’avoir le ventre rempli pour éviter les nausées).

Read More

Récit de voyage : Irish Road Trip #chapitre1

Après s’être rodés sur des petits week-end en mode dodo dans la voiture, on saute le pas, on décide de partir en Irlande pour une semaine, ambiance road trip. Pourquoi? Tout simplement pour nous sentir libre de notre destin. En plus, c’est vraiment le mode de voyages qu’on idéalise, ce côté « sauvage », « nature ». Vincent s’occupe d’organiser la traversée, réservant le ferry au départ de Cherbourg vers Rosslare. Durée du séjour, 8 jours, du 18 au 26 octobre.

Read More

Le déclic

Revenons au point de départ de nos diverses aventures.

2014, un début d’année rempli de belles résolutions, une seule en ressort pour nous, l’envie grandissante de voyages.

On décide alors dans un premier temps de s’offrir chacun un petit carnet qui nous permettra de noter nos projets, d’y écrire nos récits de voyages.

On commence notamment une « To Do List », notre manière de nous fixer des objectifs, à court ou moyen terme, mais des objectifs auxquels nous allons nous tenir.

À ce jour, nous avons réalisé quelques uns de ces projets, de ces voyages, mais il nous reste encore plein de rêves à accomplir et


– « Le futur appartient à ceux qui croient à la beauté de leurs rêves» –


Parmi nos destinations favorites, se trouvaient :

  • Allemagne ✅
  • République Tchèque✅
  • Europe Centrale
  • Irlande✅
  • Ecosse
  • Espagne✅
  • Portugal
  • Norvège/Suède/Cap Nord
  • États-Unis
  • Canada
  • Italie
  • et bien sûr la France✅

Quelques-uns de ces voyages ont été réalisés (✅), les autres attendent leur tour!

Mais soyons réalistes, comme toute personne « normale », pour pouvoir accomplir nos projets, nous avions besoin de temps et surtout d’argent. Donc on a mis de l’argent de côté, et recentrer nos priorités (eh oui, quand on n’a pas un budget de dingue et de jolis rêves, on trouve des astuces!)

Notre nouveau challenge, réussir à voyager à moindre coût!

C’est là que la chance (ou pas) se présente à nous. Lors d’une journée comme les autres, notre voiture fit la rencontre de l’arrière train d’une dépanneuse, ce qui lui valut un aller simple à la casse… C’était le moment de nous pencher sur la voiture qui allait répondre à nos besoins: grand espace intérieur, consommation raisonnable entre autres. Donc comme tout globetrotteur en herbe, on a pensé immédiatement à un Van, idée juste passagère car au-dessus de notre budget.

On s’est penché sur l’option « Break » qui nous a tout de suite emballé!

D’ailleurs, emballé c’est pesé, en une année, on réalisa plus de 20 000 kilomètres.

Grâce à lui, se sont enchaînés plusieurs road trip. Pointe du Cotentin, Côte de granit rose (sur des week-ends de 3 jours), puis l’Irlande (sur une semaine) -ne vous inquiétez pas, on reviendra dans d’autres articles sur ces destinations- ainsi que nos vacances estivales.

Que du bonheur! Car finalement, le moyen de profiter de jolis coins à moindre coût était tout simplement de supprimer les locations quelles qu’elles soient, pour dormir dans la voiture. Plus besoin de se bloquer avec des dates de réservation, on était libre comme l’air et complètement indépendant!

Notre nouvelle façon de découvrir le monde qui nous entoure nous avait rendu addict et était le début d’aventures inédites.

Pour conclure ce premier article, on vous dira juste qu’il ne faut jamais arrêter de rêver et de croire en ses projets.

Par la lecture de nos prochains articles plus détaillés de nos road trip, vous verrez que les rêves si petits soient-ils, nous permettent de nous enrichir, de nous épanouir et de continuer à voir toujours plus loin!


Nous vous partageons nos aventures en famille, que ce soit simplement près de chez nous ou en van à travers l’Europe et bien plus encore.

Réseaux sociaux
Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google