Irish Road trip : infos pratiques et conseils

Dans cet article on revient sur notre Road trip en Irlande fin octobre sur 1 semaine de manière plus informative en donnant quelques chiffres-clés et quelques conseils et adresses pour aider ceux/celles qui souhaiteraient faire un Road trip peu coûteux en Irlande (de manière relative).


Notre road trip en Quelques chiffres : 

  • 8 jours de road trip (dont 6 jours en Irlande) 
  • 2998 km au total
  • coût carburant (∼150 litres ; 1.30€/l) 195€
  • coût traversée Irish ferrie A/R (1 voiture 2 adultes) : 256€
  • coût nuit en auberge de jeunesse (2 nuits) : 66€
  • coût nourriture : ∼100€ 
  • coût péage (uniquement en France) : ∼50€  

Budget total : ∼650€ pour 2 durant 8 jours (sachant que le budget nourriture quoi qu’il arrive reste une dépense obligatoire à la maison comme en voyage).


Nous avons choisi de partir 1 semaine sur les vacances de la Toussaint. En plein milieu de l’automne. Malgré un temps très variable nous ne regrettons pas du tout notre choix pour un premier voyage en Irlande. L’ambiance et les couleurs qui se dégagent à cette saison sont, de notre point de vue, le plus représentatif de l’Irlande. La saison touristique était passée depuis longtemps et nous étions quasiment seuls sur les routes et dans les lieux touristiques (pour notre plus grand plaisir non pas que nous n’aimions pas les gens). Nous avons choisi d’y aller avec notre voiture par le ferry car nous avons prévu de dormir dedans pour réduire le coût de notre voyage et la logistique. Le fait de partir avec son véhicule a des avantages comme des inconvénients :


Inconvénient :

  • trajet en ferry assez long (pour ceux qui n’aiment pas le bateau) environ 19h
  • conduite à gauche si tout seul au volant plus difficile pour doubler.
  • ajoute des kilomètres pour se rendre au départ du ferry
  • prix du ferry légèrement plus coûteux que billet d’avion pour 2 (et encore ça dépend la saison et si vous louez une voiture )

Avantages :

  • Pas de réservations de voiture sur place (avec tous les coûts que ça engendre assurance pour 1 ou 2 conducteurs, franchise etc…)
  • on peut emporter autant de bagages que l’on veut
  • l’expérience de la traversée en ferry
  • liberté de dormir où bon nous semble
  • moins peur d’abîmer son propre véhicule que véhicule de location
  • pas d’horaires à respecter pour rendre le véhicule
  • coût global réduit

Au final nous avons alterné une nuit sur deux en auberge de jeunesse ce qui nous a permis de nous laver un jour sur deux (c’est plutôt pas mal non =), à cette saison on ne peut pas dire que nous soyons gênés par les odeurs de transpiration…) donc au total 3 nuits en voiture, 2 nuits en auberges le neptune’s à Killarney et le Hideoust Hotel à Dingle (et 2 nuits sur le ferry). Pour dormir dans sa voiture en Irlande à cette saison c’est hyper facile. Dès que vous vous éloignez des habitations vous êtes en pleine nature au milieu de nulle part. Le fait d’avoir une voiture (et non un camping car) nous sommes très discrets, bien sûr nous ne laissons aucune trace de notre passage, c’est la base du respect (pas de feu de camp et ne nous laissons aucun déchet traîner). Nous avons pu dormir sur une plage de galets à Rossbeigh Creek (dans un endroit sans risque à marée haute bien sûr), prêt d’un port à Glennbrook ou perdus au bout d’un chemin très calme sur la péninsule de Béara. Pour préparer notre Road trip nous nous sommes achetés une carte Michelin Irlande et le guide du routard Irlande.  Nous avons également  Copilot Gps sur notre smartphone (les cartes sont chargées dans le téléphone donc pas besoin de réseau pour l’utiliser) on l’utilise principalement pour trouver des petites routes et chemins qui ne sont pas forcément tracés sur la carte.


Notre liste de matériel : 

Matériel pour dormir et manger :

Vêtements pour nous deux :

  • 2 polaires
  • 2 vestes imperméables de rando
  • 2 manteaux d’hiver
  • 2 pulls chauds
  • 4 pantalons
  • slip chaussettes tshirt pour chaque jour
  • sous vêtement en laine de mérinos pour les nuits froides  (tshirt manche longue et caleçons)
  • chaussures de rando goretex
  • baskets
  • bonnets et casquettes
  • gants chauds

Matériel photo/vidéo :

  • gopro hero 3 black et accessoires (ventouse perche head strap etc…)
  • Appareil photo sony rx100
  • divers chargeurs

Nourriture :

  • pâtes, riz, sel, poivre, huile, oignons, boite de thon, sardine, soupe en sachet, lait, café, thé… (de quoi faire moins de courses sur place)

Nécessaire de toilette : 

  • brosses à dents 
  • dentifrice
  • lingettes pour se nettoyer quand pas de douche (pas écologique du tout par contre) 

Globalement nous n’avons manqué de rien. Pour la saison nous n’avons pas eu froid et étions bien équipés (on a eu beaucoup de vent pas mal de pluie les températures tournaient autour de 5°C avec un mini à 0°C et quand même un peu de soleil). Nous avons choisi d’aller découvrir le comté de Munster (le sud ouest de l’Irlande) avec ces péninsules magnifiques car nous voulions des paysages sauvages désertiques avec des montagnes plongeant dans l’océan et aussi parce que nous sommes plus attirés par la nature que les grandes villes. Nous avons été plus que gâtés par la beauté des paysages traversés.

Notre itinéraire :

<

Infos pratiques : 

La traversée Irish Ferries : Départ de Cherbourg arrivée 1h avant le départ histoire d’être prêt dans les files d’embarquement. L’attente pour monter à bord est un peu longue. Une fois à bord prévoyez un sac avec vos affaires pour le trajet car impossible de retourner à la voiture. Nous n’avions pas pris de chambre dans le bateau juste des sièges au 10ème pont (tarif le moins cher) mais au final à l’aller nous avons pu dormir avec nos sacs de couchage et un matelas dans un couloir et au retour sur les canapés dans une des grandes salles du bateau.  Sur le bateau vous avez des restaurants, des bars, grands salons à l’avant et à l’arrière, aire de jeux pour enfant, boutique souvenir et salle de cinéma , douches et sanitaires. Vous avez aussi des casiers (2€) pour y laisser vos sacs si vous voulez pas les garder avec vous toute la traversée. Globalement tout est assez cher sur le bateau. Dans nos sacs à dos pour le ferry nous avions oreiller matelas de rando sac de couchage, vêtements, nécessaire de toilette, sandwiches,  petit dej, livres pour s’occuper et appareil photo.

Code de la route : Une fois sur place nous voilà avec notre véhicule français sur des routes Irlandaises donc on roule à gauche avec le volant à gauche. Çà ne m’a pas particulièrement gêné sachant que j’avais Caro en copilote, pour doubler c’est elle qui m’indiquait s’il y avait quelqu’un ou pas en face. En république d’Irlande nous restons dans le système métrique donc pas de différence par rapport à la France on parle en kilomètre. Niveau limitation de vitesse :

  • en ville 50km/h
  • route secondaire 80km/h
  • route nationale 100km/h
  • autoroute 120km/h

La plupart du temps il est difficile d’atteindre les limitations de part l’étroitesse des routes et les virages. Attention donc au temps de trajet qui sera souvent plus long que prévu. (D’ailleurs le pays est tellement beau que ca vaut le coup de prendre son temps). Nous avons été très agréablement surpris de part la courtoisie des Irlandais sur la route. Même si cela est interdit il est de coutume de se serrer sur la gauche de la route lorsqu’une voiture veux vous doubler. Au début nous n’avons pas compris et au bout de la deuxième fois on a trouvé ça très pratique. Niveau administratif le permis de conduire Français ou international suffit pour l’Irlande. Et vu que nous avions notre propre véhicule nous n’avons rien modifier en terme d’assurance ou autre.

Les routes : En Irlande les routes  étaient bien entretenues et en bon état globalement. Parfois un peu bombée et avec notre voiture un peu basse on frottait un peu la route avec le fond de la voiture. Les bords de route sont très bien marqués soit par un marquage jaune ou soit par des plots réfléchissants la nuit, très pratique lorsque l’on croise des voitures sur des routes très étroite (le fait d’avoir le volant à gauche m’a paru également pratique lorsqu’on croisait des voitures je pouvais me rapprocher au maximum des bas cotés). D’ailleurs attention aux bas cotés c’est parfois des petits murets de pierre et on ne voit pas la sortie de virages. On a croisé en plein milieu d’une route nationale une vache en sortie de virage et beaucoup de moutons (principalement sur des routes secondaires). Certaines routes sont tellement étroites qu’une seule voiture peut passer à la fois. Nous n’avons pas rencontré de péage en allant vers l’est. Rouler à gauche n’a pas été difficile surtout en arrivant du bateau, au début les ronds points et le sens des voies est très bien indiqué même en français sur les premiers kilomètres. Après on s’y fait vite, nous avons juste une fois failli nous faire avoir à une intersection en ville nous nous sommes rabattus sur la droite mais les appels de phare de la voiture en face nous ont vite rappelé les règles ;).

Le carburant :   En Irlande le carburant est à peu de chose près au même tarif qu’en France. En moyenne   sp95 : 1.35€/l ; diesel : 1.25€/l On trouve facilement des stations essence le long des routes de campagne et souvent ces stations servent également de supérette c’est là que nous achetions principalement nos repas du midi.

Le climat :  Vous trouverez toutes les infos nécessaires sur le site qaundpartir.com ou au site local de météo  mais dans notre cas fin octobre début novembre il faisait entre 0 et 10°C beaucoup de vent (ce qui donne une sensation de froid augmenté) du coup le temps changeait très vite du soleil à la pluie. En Irlande on dit qu’il y a les 4 saisons dans la même journée et nous avons pu le vérifier sur place. Nous n’avons pas eu de neige mais le temps change très vite d’une heure à l’autre alors toujours prévoir avec vous au minimum une veste imperméable et un polaire. Les rafales de vent étaient régulièrement proches des 80 à 100km/h alors accrochez-vous. La mer était à 7 ou 8°C  (près de Cork) à cette saison ça ne m’a pas empêché de baigner (3 min pas plus)… Il y a également 1 h de décalage horaire avec la France. Lorsqu’il est 12h à Paris il est 11h en Irlande. Donc il fait nuit un peu plus tard.

La monnaie :  Nous sommes en Europe donc la monnaie reste l’euro (et pas besoin de passeport). Le coût de la vie est sensiblement le même qu’en France nous n’avons pas de remarque particulière à ajouter.   Pour plus d’infos sur les hébergements restaurants musée etc… n’hésitez surtout pas à aller sur le site du routard pour préparer votre voyage.

Conclusion :  Ce voyage en Irlande était pour nous notre premier « grand » road trip à l’étranger, il nous a donné le goût de l’aventure et l’envie d’en découvrir encore plus. Le fait d’être en road trip signifie que nous étions souvent sur la route, nous avons vu beaucoup de paysage et avons parcouru relativement beaucoup de kilomètres en l’espace d’une semaine, ce n’est pas des vacances reposantes mais plutôt d’aventures et de découvertes. Nous ne regrettons absolument pas ce mode de voyage mais nous reconnaissons qu’il nous a moins laissé le temps d’approfondir nos visites dans chaque lieu traversé. Cependant il nous a donné envie d’y retourner et cette fois ci pourquoi pas décider de se poser à un endroit et d’en apprendre davantage sur celui-ci. Mais au vu du temps et de la saison ce type de voyage était totalement approprié. En ce qui concerne la destination l’anneau de Kerry ainsi que la wild atlantic way étaient une destination idéale pour nous, on en avait beaucoup moins entendu parler que du Connemara et nous allions découvrir autre chose. Nous ne regrettons absolument rien. Si vous avez des questions ou simplement l’envie de laisser un commentaire n’hésitez absolument pas ça nous fera plaisir d’y répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *